Photos publiées avec l'aimable autorisation de Mmes Gale Perry (Wavemakers Cats*USA), Mayumi Nishimura (Doudou*JAP), Sarah Walker (Boucles*UK), Christine Campin (des Terra de Catoun*FR) & Françoise Bovais-Liégeois (des Furoles d'Ajol*FR)

 

Les liens ci-dessous vers les standards des autres fédérations vous permettront de vérififier que le standard français du Selkirk est médian et consensuel au regard des standards des grandes fédérations internationales ou locales. qui l'ont reconnu.

C'est grâce à la mobilisation des éleveurs français, et principalement celui du Selk@Club (à l'époque AFPROSELK) au côté des éleveurs nordiques (dont Lena Marthinsen qui pilotait le dossier) que le Selkirk a été définitivement reconnu par la FIFé, en assemblée générale du 01/10/2017 :

  • AFPROSELK a contribué à l'établissement du standard FIFé par la recherche d'un type médian et plus robuste,
  • Cinq des 20 adultes de lignées différentes nécessaires au tableau initial de reconnaissance appartenaient à des adhérents du Club de race.

La tête

"La tête est ronde, large avec des contours bien arrondis. Les joues sont pleines".

Museau : 
"Le museau est relativement court et bien défini. Vu de face, les babines bien rembourrées donnent au museau l'aspect d'un carré adouci (dont les bords externes ne doivent pas dépasser ni être inférieure à la ligne du milieu des yeux). "Le menton est fort, le bout du nez et le menton sont alignés verticalement".

(Photo libre de droit publiée avec l'aimable autorisation de Gale Perry - Wavemaker Cats*USA - Jeune mâle de 18 mois)

 

Profil :
"Le crâne est arrondi, descendant par une courbe légèrement concave. Le nez est court, large et droit. Un Léger stop est admis".

Yeux : 
"Les yeux sont grands, arrondis et bien ouverts, avec une expression douce. Ils sont bien écartés (3/3 = oeil + nez + oeil). Les tonalités les plus intenses et les plus brillantes sont préférées.

Oreilles : 
"Les oreilles sont moyennes, larges à la base, arrondies à l'extrémité. Elles sont largement  écartées de manière à souligner l'arrondi du crâne".

Encolure : 
"Elle est courte et épaisse" 

(Best SRS of the year 2020 TICA - Avec l'aimable autorisation de Mayumi Nishimura - DOUDOU*JAP) 

 

Le corps

"De format semi_cobby" (rectangulaire 4X3), "le corps est rectangulaire et musclé. Les  épaules et les hanches sont de même largeur et légèrement arrondies. L'ossature est forte".

Pattes :
"Moyennes, elles sont proportionnées au corps. L'ossature est robuste et la musculature puissante. Les aplombs sont solides et fermes".

Pieds :
"Les pieds sont larges et ronds". En effet, l'ossature du Selkirk étant forte et la musculature puissante, l'épaisseur des pattes avant et la musculature des poignets doivent être en rapport avec le reste pour permettre un appui sur les coussinets et non de type "plantigrade" (sur l'arrière) et maintenir au Selkirk une allure "tonique" et équilibrée.

Queue : 
"De taille moyenne (de longueur maximale à l'arrière des omoplates), la queue est épaisse, s'effilant en un bout arrondi. Elle doit être souple et sans raideur.

  • pour les poils courts, les boucles sont pelucheuses, couvrant tous les côtés,
  • pour les poils longs, la queue, en panache, est ébouriffée".

 

La robe & la texture

"La fourrure du Selkirk est dense et pelucheuse. Elle est bouclée sur l'intégralité du corps et les trois catégories de poils doivent être présentes. Il y a davantage de boucles sur le cou, la gorge, le ventre et la queue.

Les moustaches et les sourcils sont frisés et parfois cassants".

Selkirk rex Shorthair :
"De longueur moyenne (et non pas rase), la fourrure est dense, douce et pelucheuse (et non crunchy comme celle du LaPerm) avec un sous-poil dense et des boucles prononcées et régulières (il s'agit de  boucles et non de frisure serrée comme celle du Devon ou du Cornish)
Les poils de la queue sont de même longueur que ceux du reste du corps et les boucles sont compactes autour de la queue. 
La collerette est de la même longueur que le reste de la robe".

Selkirk rex Longhair : 
"Mi-longue, la fourrure est dense, douce et très bouclée. 
Les boucles, plus longues que chez le poil court, poussent librement dans tous les sens, et sont indépendantes les unes des autres. Les poils de la collerette sont plus longs que le reste de la robe et encadrent la face.
La robe d'adulte ne commence à se développer qu'à partir de l'âge de 8-10 mois. La fourrure est complète vers l'âge de deux ans".

Tolérances :

"L'intensité du bouclage et la densité de la fourrure varient selon les saisons.
Le poil continue à se développer jusqu'à l'âge de 2 ans. Ls chatons naissent bouclés, puis les boucles peuvent se défaire vers l'âge de 2 à 3 mois (avec l'amélioration de la sélection, ce n'est plus systématique) et se reformer vers l'âge de 8 à 10 mois. Il faut donc juger les jeunes davantage sur le type (tête et corps) que sur la texture".
 

 

Pénalités & Refus de titre

La pénalité et le refus de titre sont des éléments objectifs qui, s'ils sont présents le jour du jugement, ont un impact négatif sur le classement d'un Selkirk en concours (ou en conformité). 

En effet, tout chat de race Selkirk qui se présente en exposition ou en séance de conformité a droit à un jugement sur le type (écrit en exposition, avec le certificat de titre, ou en commentaire de l'attestation de conformité) depuis la mise en place en 2015 du SQR (avec cependant des restrictions particulières, s'agissant des auxiliaires d'élevage des deux variétés - SES et SEL -, qui n'ont pas accès au Championnat).
Pénalité et Refus de titre se distinguent de la disqualification qui frappe un chat en exposition en  raison d'un défaut jugé grave figurant sur la liste des défauts éliminatoires en exposition établie par le LOOF pour tous les chats de race (défauts généraux) ou spécifiques à la race Selkirk.

Pénalités :
La pénalité porte sur un défaut cosmétique (qui n'a pas d'impact sur la santé ou le bien-être du chat) qui,  à valeur égale  de points entre deux candidats, fera préférer celui qui ne présente pas le défaut :

  • "Chat cobby (massif, ramassé, court) ou foreign (silhouette fine et élégante),
  • Boucles insuffisantes, zones du corps "mitées" (absence de sous-poil ou manque de densité de poil), robe plate (couchée, non gonflante, trop près du corps) ou rase,
  • Crâne plat, stop trop marqué, nez trop long,
  • Jarrets clos,
  • Apparence trop proche du British".

Refus de tout titre :
Le refus de titre sanctionne un défaut portant aux caractéristiques de la race Sekirk ou estimé indésirable pour tous les chats de race, mais n'ayant pas d'impact sur sa santé et/ou son bien-être. La présence de ce défaut interdit également la délivrance de la conformité à la race (liste au dos de l'attestation de conformité) :

  • "Taches blanches chez les chats autres que particolores (slip ou locket par exemple),
  • Apparence trop proche de l'Exotic Shorthair ou du Persan,
  • Face plate (de profil, front au niveau de la pointe du nez), narines pincées, nez pointu (de profil : arrête du nez en avant de la ligne verticale lèvre supérieure-menton), nez rentrant (de profil : arrête du nez en arrière de la ligne verticale lèvre supérieure-menton),
  • Ossature délicate, Manque de tonicité musculaire,
  • Absence de boucles ou zones nues,
  • Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition. On vise ceux qui n'ont pas un impact avéré ou potentiel sur la santé ou le bien-être de l'animal, lesquels entraîneraient pour tous les chats la disqualification.

Devant l'hétérogénéité d'aspect des Selkirk français, le LOOF et Selk@Club ont décidé d'un standard "médian" (ni Persan, ni British), ainsi que la convergence vers le standard du Berceau de la race (les USA), ceux de la CFA et ceux de la TICA, en intégrant au passage les éléments les plus favorables des standards de la WCF.

Stabilisé en 2018, le standard LOOF a permis au Selkirk français de rivaliser avec les meilleurs des fédérations mondiales ou étrangères dont il est issu, et  avec lesquelles le LOOF a passé des accords (dont dernièrement, l'ENFI et la fédération féline de Monaco) et de rendre au Berceau de race le sang neuf et les apports qu'il avait intégrés dans son creuset franco-français. 

Nous vous présentons donc, une lecture littérale (en jaune) et illustrée du Selkirk LOOF tel qu'il se présente aujourd'hui et est reconnu immédiatement partout!

(Photo libre de droits avec l'aimable autorisation de Sarah Walker - Boucles*UK & de Lucy Robinson - Dramatails*USA)

Un Selkirk français répond au standard du LOOF

Les meilleurs de race "Selkirk" du Concours général de l'Espèce Féline  depuis l'année 2018 :

Crédit photo : Frédéric Lhonoré et Lola Ledoux pour le LOOF

Crédit photo : Frédéric Lhonoré et Lola Ledoux pour le LOOF. Tous nos chaleureux remerciements aux élevages Coeur de Selk*FR, des Furoles d'Ajol*FR, et des Terra de Catoun*FR pour les photos privées.

Liste des défauts éliminatoires en exposition :

Cette liste vaut à la fois pour les expositions et les examens de conformité.

Depuis l'année 2015, les "straight" des deux variétés (SEL & SES) ont accès à la conformité (formulaires spéci-fiques).
Le conseil d'administration du LOOF, s'appuyant sur les Clubs de races à auxiliaires, dont le Selk@Club, a demandé que les commissions de travail "ad hoc" mettent à l'étude la possibilité d'évaluer les Auxiliaires d'éle-vage à travers une procédure d'évaluation autre que la conformité : puisque, par défini-tion, s'ils peuvent présenter n intérêt pour leur race, ils manquent, au moins pour ce qui concerne les SEL et SES, d'un critère essentiel de la race (le rexing pour les straight des deux variétés) pour obtenir la conformité.

Selk@club a donc, conformément à la décision prise en assemblée générale du 10/08/2021, fait des propositions pour que ces reproducteurs puissent être réévalués et avoir accès au niveau 4 du SQR à titre individuel.

 

Logo Selk@club

Selk@club 12 rue Blanche 93600 Aulnay-sous-Bois - contact@selkirk.club/ selkatclub@gmail.com - +33 6 74 92 20 99

Les photos et le contenu sont la propriété du Selk@club - Toute reproduction sans autorisation pourra donner lieu à des poursuites.